Tech

MesDepanneurs, Depanneo: ces plateformes qui vous assurent un dépannage sans arnaque

La plomberie fait partie du type d'interventions les plus demandées sur les plateformes de dépannage, aux côtés de l'électricité et de la serrurerie. - JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

En plein été, difficile de savoir vers qui se tourner pour un dépannage. Entre congés des artisans et craintes des clients, les plateformes de mise en relation restent des alternatives de confiance.

En période estivale, les besoins de dépannage peuvent vite devenir une source d’angoisse. Un artisan en congé, une intervention à réaliser sur son lieu de vacances, les repères des sinistrés sont souvent chamboulés. C’est pourquoi les plateformes de mise en relation avec des dépanneurs connaissent leurs plus grosses affluences durant l’été.

“Juin, juillet et août, c’est notre plus grosse saison, confirme Eliahou Sadoun, le responsable de la société Depanneo. En général, nous observons une augmentation de 30 à 40 % des demandes sur cette période.”

Une méfiance flagrante envers la profession

Fondée en 2013 et 2016, MesDepanneurs.fr - depuis racheté par Engie - et Depanneo s’affichent comme les spécialistes du secteur. Ces deux plateformes permettent de répondre aux besoins de personnes dans le besoin. Une panne d’électricité, une fuite d’eau ou encore une porte claquée. Ces entreprises vous assurent une prise de contact rapide avec un artisan proche de chez vous. Surtout, passer par ces tiers garantit une intervention sans arnaque.

“Quand on entend dépannage, on entend arnaque aujourd’hui”, regrette Yasmine Amri, la responsable du service artisan de MesDepanneurs.fr.

En janvier 2020, une enquête Ifop pour Hop Dépannage mettait en évidence une méfiance flagrante envers les dépanneurs. En tête, les serruriers avec 54% des Français déclarant ne pas leur faire confiance. Les plombiers prêts à se déplacer illico pour une fuite sont à peine mieux lotis, avec un tiers des consommateurs qui s'en méfient.

Souvent, ce sont les prix qui génèrent le plus de mécontentement. C’est pourquoi MesDepanneurs.fr et Depanneo ont mis en place une grille tarifaire des interventions. Chaque artisan doit s’y contraindre afin de recevoir des demandes d'intervention des deux plateformes.

S'assurer du sérieux et de la qualité technique

“Pour chaque type de pannes, nous regardons le prix des pièces, estimons le temps d’intervention nécessaire et ajoutons les frais de déplacement, explique Yasmine Amri. Si un devis sort de la fourchette de prix annoncée, une alerte se déclenche et l’artisan doit justifier cet écart.”

Dans la plupart des cas, il s'agit d’une erreur du diagnostic de départ fait par le client. Mais au-delà du prix, les plateformes s’assurent également du sérieux ou de la qualité technique de ses prestataires. En plus de la dizaine de documents à fournir pour intégrer les deux réseaux, des recherches sont menées pour vérifier l’antécédent des artisans.

Il faut un minimum de deux ans d’activité pour collaborer avec Depanneo, qui gère entre 15.000 et 20.000 demandes d’interventions par mois. Une durée qui correspond au cycle courant entre la création et la fermeture d’entreprises du bâtiment mal intentionnées. “Avant deux ans, nous n’avons pas assez de recul pour s’assurer du sérieux de la société”, précise Eliahou Sadoun, le responsable de Depanneo.

Un suivi détaillé des interventions

De son côté, MesDepanneurs.fr ne requiert qu’un an d’activité, mais s’appuie sur une veille juridique automatisée. Elle atteste la véracité et la validité des documents légaux, tout en garantissant l’absence de contentieux juridique à l’encontre d’un artisan.

Lors de leur intégration, les entreprises sont également testées quant à leurs compétences. Durant les premiers mois, un nombre réduit de dépannage leur sont confiés avec un suivi détaillé de leur intervention. MesDepanneurs.fr réalise même des entretiens techniques autour de mise en situation.

Grâce à ces précautions, les utilisateurs de ces services peuvent avoir une pleine confiance en la personne qui les dépannera. Depanneo s’en assure d’ailleurs en contactant par téléphone 50 à 70% des sinistrés après le passage de l’un de ses collaborateurs. Avec un taux de satisfaction de 96%, MesDepanneurs.fr participe à “redorer l’image de l’artisanat”, comme s’en félicite Yasmine Amri, la responsable du service artisan de l’entreprise.

Pierre Monnier